Tout savoir sur la Nouvelle-Calédonie

Quand on présente la Nouvelle-Calédonie, difficile d’échapper aux clichés touristiques qui font rêver et au vocabulaire des brochures de papier glacé... De superbes plages de sable blanc dans les îles Loyauté et dans les îlots qui ponctuent le plus grand lagon du monde, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité. Une nature luxuriante, folle, enivrée de ses verts, aux espèces insolites et visibles nulle part ailleurs.

Faune Nouvelle-Calédonie

Une faune époustouflante :

Sous l’eau, vous aurez le sentiment de nager dans un aquarium géant peuplé de poissons multicolores ; sur terre, vous découvrirez l’omniprésente roussette (une sorte de chauve-souris qui se nourrit exclusivement de fruits) et l’étonnant cagou (un oiseau qui ne vole pas, mais aboie)…

La Nouvelle-Calédonie se découvre et s’apprécie bien au-delà des clichés ! Le Caillou et ses îles sont bien plus qu’une banale carte postale. Toute l’équipe de Gîtes Nouvelle-Calédonie en est persuadée et s’attache à promouvoir un tourisme de découverte qui depasse les apparences et dėvoile la diversité.

Populations Nouvelle-Calédonie

Diversité humaine, d’abord.

Collectivité territoriale française en plein Pacifique Sud, le Caillou est une terre de métissage qui mêle Kanaks, fiers de leurs coutumes et de leurs traditions ; Caldoches, descendants de pionniers et de bagnards installés depuis parfois deux siècles; Métros, autrement appelés zoreilles et nouvellement venus de France ; Wallisiens, plus nombreux en Nouvelle-Calédonie qu’à Wallis et Futuna ; descendants d’immigrés issus du Vietnam, de Java ou encore d’Afrique du Nord. Imaginez les rencontres, songez aux échanges…

Diversité des paysages, ensuite.

Sur la Grande Terre (longue de 450 km et large d’environ 50), déjà, les possibilités sont immenses : chaîne montagneuse qui occupe tout le centre de l’île, baies à couper le souffle, falaises et plaines, cascades et forêts. Alors, il faut bien entendu faire un peu de tourisme à Nouméa, la “capitale” aux multiples facettes et qui conserve quelques vestiges de l’époque coloniale.

Mais il faut également s’aventurer en “brousse”, à la découverte des cases kanak et des fermes caldoches et ne pas hésiter à sauter dans un avion ou un bateau pour visiter les îles, un autre monde encore…

Paysages Nouvelle-Calédonie
Infos utiles