Cagou : l’oiseau emblématique de Nouvelle-Calédonie

Emblème du Caillou, le Cagou est un drôle d’oiseau qui se fait rare en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce endémique vit dans les forêts humides de la Grande Terre. Même s'il reste difficile d'en apercevoir à l'état sauvage aujourd'hui, il n'est pas rare de les observer au Parc Forestier à Nouméa, mais surtout au Parc de la Rivière Bleue ou au Parc des Grandes Fougères. En danger de disparition, découvrez-en plus sur l’oiseau le plus emblématique de Nouvelle-Calédonie !

Le cagou huppé : une espèce endémique

Unique au monde, le Cagou huppé ou Kagou, est un oiseau au plumage gris qui ne vole pas et qui « aboie ». Aussi surprenant que cela puisse paraitre, le Cagou pousse un cri matin et soir ressemblant à l’aboiement d’un chien disant « kagu ». Ce cri si particulier et facilement reconnaissable à donner l’idée du nom de cette espèce aux autochtones.

Cet oiseau endémique à la Nouvelle-Calédonie est aujourd’hui protégée et fait l’objet d’un plan de sauvegarde. Sa population a fortement diminué ces dernières années. Les chiens, les chats et les cochons sauvages sont une véritable menace pour lui, tout comme les hommes qui contribue à la raréfaction de ses aires de vie. L’exploitation des mines de nickel a notamment participer à la déforestation de certaines zones.

Comme souvent pour les espèces en voie de disparition, le Cagou se reproduit peu. Les femelles ne pondent qu’un seul et unique œuf par an.

Cagou huppe

Pourquoi le cagou ne vole pas ?

C’est une question que tout le monde se pose : mais pourquoi cet oiseau ne vole-t-il pas ? Surprenant, mais il est loin d’être le seul dans ce cas. On compte une quarantaine d’oiseaux inaptes au vol dans le monde.

Le Cagou a perdu la faculté de voler car il n’avait pas de prédateurs avant l’arrivée de l’homme. Contrairement à d’autres oiseaux, il n’a pas besoin de s’élever dans les arbres pour trouver à manger puisqu’il se nourrit de vers, d’escargots et de larves. Il a donc fini par ne plus du tout voler et finalement « oublier ».

Où voir le cagou en Nouvelle-Calédonie ?

Il resterait environ 1500 cagous dans la nature en Nouvelle-Calédonie. Vous avez donc peu de chance de tomber sur l’un d’entre eux au détour d’une balade en forêt. En revanche, il n'est pas rare de les observer au Parc de la rivière bleue du côté de Yaté en Province Sud, où une grande partie de la population réside.

Nous vous donnons également rendez-vous au Parc zoologique et forestier Michel-Corbasson à Nouméa pour le voir de plus près. De nature craintif dans la nature, le Cagou peut se révéler agressif en captivité. On le remarque à sa huppe qu’il déploie pour intimider.

Notez cet article

Vote
Vous en voulez plus