Tricot rayé : le plus célèbre serpent marin de Nouvelle-Calédonie

La faune de Nouvelle-Calédonie est diversifiée, et pour une bonne partie endémique. Parmi une quinzaine d’espèces de serpents de mer présents dans le lagon, vous croiserez très probablement le chemin du tricot rayé. Passant autant de temps dans l’eau que sur terre, ce reptile marin est le plus célèbre des serpents calédoniens !

Tricot raye sur plage caledonienne

Qu’est-ce qu’un tricot rayé ?

Le tricot rayé est un serpent que l’on peut qualifier « d’amphibie » : il va dans la mer pour chasser la murène et le congre, et revient ensuite sur terre pour digérer, se reposer et pondre. Ses apnées peuvent durer une vingtaine de minutes lorsqu’il chasse et plus du double quand il est au repos. Les principaux prédateurs du tricot rayé sont les oiseaux marins et les jeunes requins.

Trois espèces de tricots rayés cohabitent en Nouvelle-Calédonie :

  • Le tricot rayé jaune est endémique. Comme son nom l’indique, il est rayé jaune et noir, et peut mesurer jusqu’à 1m30.
  • Le tricot rayé bleu est plutôt noctambule et moins présent en Nouvelle-Calédonie. On le trouve dans tout l’océan Pacifique et dans le Nord de l’océan Indien.
  • Le tricot rayé à lèvres jaunes a quant à lui des anneaux noirs sur fonds orange. On le retrouve aux mêmes endroits que son compagnon bleu.

 

Comme les autres espèces de serpents aquatiques, le tricot rayé est venimeux. Son venin, mortel, est réputé pour être dix fois plus puissant que celui du Cobra royal. Heureusement, les tricots rayés ne sont pas agressifs et les morsures sont très rares.

Tricot rayé dans l'eau

Tricot rayé : le serpent le plus abondant de Nouvelle- Calédonie

Le tricot rayé à coloniser les îlots de Nouvelle-Calédonie pour venir s’y reposer. Il se cache entre les pierres, les racines et dans les terriers d’oiseaux marins.

Quand on croise son chemin, la meilleure chose à faire est de ne pas le déranger et de faire attention à son habitat. En l’absence de menace, sachez qu’aucun tricot rayé ne vous attaquera.

Parfois curieux en mer, certains serpents aiment venir observer les plongeurs. Éloignez-le calmement et l’animal reprendra son activité sans insister.

Vous en voulez plus